Etude Tdys

tdys_accueil

Ci-dessous, les détails d’une étude clinique randomisée, dirigée par le Dr Virlet ( Scalab CNRS 9193), qui va tester la validité du test de Maddox postural dans le dépistage des dys pour 1800 enfants vus en consultation en médecine générale par 250 à 300 médecins généralistes (résultats en 2022) :

L’étude TDys est originale car elle vise à établir de façon solide la validité, en médecine générale, d’un test simple de dépistage des troubles spécifiques du langage et des apprentissages (TSLA) au premier rang desquels la dyslexie. Les TSLA sont responsables de handicaps importants et il n’existe actuellement aucun test de dépistage utilisable en médecine générale.

Ce test pourra être pratiqué chez des enfants de 9 à 12 ans quel que soit leur motif de consultation. Il s’agit d’un test visuel, le test de Maddox, dont la réalisation prend environ 10 minutes.

Tous les enfants ayant un test de Maddox positif se verront prescrire un bilan orthophonique, pris en charge dans le cadre de l’étude, à la recherche d’un déficit d’acquisition. En cas de déficit, une rééducation orthophonique sera prescrite et prise en charge par l’assurance maladie.
Certains enfants « témoins », ayant un test de Maddox négatif, se verront également prescrire un bilan orthophonique. Ils seront choisis après appariement avec les enfants à test positif.

L’étude comporte également un volet clinique (identification de problèmes sensoriels par exemple), un auto-questionnaire à remplir par les enfants avec l’aide d’un parent, et les conclusions des bilans orthophoniques réalisés, y compris après rééducation si celle-ci a été jugée nécessaire.

Toutes les données sont à relever sur un e-crf (formulaire internet) sécurisé.

Les résultats de l’étude permettront de décrire les performances du test de dépistage (sensibilité, valeurs prédictives positive et négative) et donc de conclure à l’intérêt de ce test pour le dépistage des TSLA en médecine générale. […]

 

  • Description du test de Maddox Postural :

maddox virlet

 

  • Tous les détails de cette étude (en anglais) sur le site ClinicalTrials.gov :

Ambulatory Screening for Specific Learning Disabilities (SLD) and Developmental Coordination Disorder (DCD). TDys

  • Voir aussi :

Labilité référentielle d’origine centrale et trouble spécifique du langage et des apprentissages. (Prévalence, coefficient de corrélation)

Une réflexion sur “Etude Tdys

  1. Ping : Labilité référentielle d’origine centrale et trouble spécifique du langage et des apprentissages. (Prévalence, coefficient de corrélation) – SensoriDys

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s