L’écriture manuscrite améliore vos facultés d’apprentissage et votre mémoire

Bien que l’écriture à la main soit de plus en plus souvent remplacée par l’écriture au clavier sur des ordinateurs ou des tablettes, une nouvelle étude révèle que nous ne devrions pas être si prompts à jeter les crayons et le papier : l’écriture manuscrite aide les gens à acquérir certaines compétences étonnamment plus rapidement et bien mieux que s’ils apprenaient ces mêmes compétences grâce à la frappe ou à des vidéos.

Cette étude est rapportée dans Futura Sciences/Santé. Durant six séances, quarante-deux adultes ont appris l’alphabet arabe et ont été divisés en trois groupes : les écrivains devaient recopier des lettres de cet alphabet sur du papier, les dactylographes devaient les retrouver sur leur clavier et le groupe des observateurs a visionné ces lettres sur un écran . À la fin de l’expérimentation, tous les groupes pouvaient reconnaître l’alphabet en faisant très peu d’erreurs. Mais ce sont ceux qui ont appris à les écrire à la main qui ont appris cet alphabet le plus rapidement et certains d’entre eux l’avaient même maîtrisé en deux sessions. Les chercheurs ont aussi voulu savoir s’ils pouvaient écrire, épeler et lire des mots inconnus. Encore une fois, le groupe d’écrivains a été de loin le meilleur dans toutes ces tâches.

Les chercheurs à l’origine de cette étude soutiennent que l’écriture manuscrite renforce ce qui est appris, et l’explique de la manière suivante: « C’est que le simple fait d’écrire à la main fournit une expérience perceptivo-motrice qui unifie ce qui est appris sur les lettres (leurs formes, leurs sons et leurs plans moteurs), ce qui, à son tour, crée des connaissances plus riches et un apprentissage plus complet et véritable »expliquent les chercheurs Wiley and Rapp. Robert Wiley, l’auteur principal de l’étude et professeur à l’Université de Caroline du Nord à Greensboro précise qu’« avec l’écriture, vous obtenez une représentation plus forte dans votre esprit qui permet d’appréhender d’autres types de tâches qui n’impliquent en aucune façon l’écriture manuscrite ».

On notera bien évidemment que cette étude corrobore les travaux de recherche fondamentale du Pr Roll sur la plasticité sensorimotrice et l’écriture manuelle. Voir sa conférence ci-dessous, La main écrit sur le papier… et sur le cerveau :

Sources :

Crédit : Image par Lourdes ÑiqueGrentz de Pixabay 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s