La révolution de l’Homme neuronal ou quand notre vision du cerveau humain est bouleversée

Je vous invite à lire cet article de Science et Vie extrait du hors-série n°191 « 9 révolutions scientifiques qui transforment le monde » daté octobre/novembre 2017. Une histoire de l’Homme neuronal racontée par Pierre-Marie Lledo, neurobiologiste.

En voici un extrait, très en lien avec le traitement proprioceptif, puisque celui-ci utilise cette plasticité cérébrale :

On a longtemps cru qu’il était organisé de façon stable et hautement hiérarchisée. Mais depuis les premières découvertes du 20e siècle, le cerveau se révèle toujours plus plastique, hyperconnecté et en construction permanente. Aujourd’hui, les neuroscientifiques progressent encore dans son intimité, s’immisçant jusque dans les mécanismes de la conscience.

On le sait désormais : le bébé humain naît avec un faible pourcentage de connexions innées, correspondant aux grandes fonctions (marche, vision, etc.). C’est le contact avec l’environnement qui va façonner le reste des connexions et forger notre cerveau tel qu’il est. Nous voici donc passés d’une vision fixiste au 19e siècle, avec ses zones hiérarchisées, au principe d’un cerveau flou doté d’une grande plasticité, capable de se construire lui-même en intégrant les informations de son environnement. Autrement dit, en permanence déformable parce qu’il est « informable ». […] Et pourtant… Malgré ces technologies de pointe, le cerveau demeure mystérieux. Connaître les contours d’un objet, comme le permet l’imagerie cérébrale, est une chose, en déduire sa fonction en est une autre. L’imagerie n’aborde pas la notion cruciale du fonctionnement des circuits nerveux ni l’interaction permanente de notre cerveau non seulement avec le corps, mais aussi avec l’environnement. Pour définir ces mécanismes, il reste à aborder cet organe dans sa globalité. Il est urgent d’oublier la notion d’un cerveau « machine-célibataire » pour entrer de plain-pied dans l’ère d’une neuroscience qui privilégie l’étude d’un cerveau humain interconnecté.

A lire dans son intégralité : La révolution de l’Homme neuronal ou quand notre vision du cerveau humain est bouleversée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s