L’illusion de la main en caoutchouc

L’illusion de la main en caoutchouc, qui met en jeu proprioception et vision, me fascine. Je ne me lasse pas de voir les vidéos la concernant, comme par exemple ici sur twitter ou là sur Youtube :

Cette expérience nous montre à quel point les conflits sensoriels peuvent impacter le cerveau (et souvenez-vous qu’une dysfonction proprioceptive est à l’origine de nombreux conflits sensoriels). C’est pourquoi j’ai trouvé cet article de Netcost sur le sujet très intéressant. En voici un extrait :

L’illusion de la main en caoutchouc est une expérience fascinante qui peut tromper le cerveau, donnant l’impression qu’une fausse main est réelle. Voilà comment cela fonctionne.

La vue est l’un de nos principaux sens, mais nous sommes capables de percevoir la position de notre corps dans l’espace même sans elle. Cette perception s’appelle la proprioception (ou kinesthésie), un véritable sixième sens bien étudié par les neurobiologistes. De plus, notre cerveau est continuellement bombardé par des stimuli provenant de l’environnement qui l’entoure ; les informations provenant des différents sens sont combinées et traduites, nous permettant, par exemple, de nous déplacer en gardant équilibre et coordination et de manipuler des objets avec précision. […] Le cerveau, dans des conditions typiques, est toujours conscient de la position des membres dans l’espace et de ce qu’ils font. Mais notre cerveau, précisément parce qu’il utilise plusieurs sens et non une seule voie, peut aussi être facilement trompé ; après un accident vasculaire cérébral ou un traumatisme crânien, par exemple, certaines personnes ne reconnaissent plus les membres comme les leurs, les considérant comme des corps étrangers. D’autres croient que les membres des autres leur appartiennent. Ceux qui perdent un membre, en revanche, peuvent ressentir la fameuse « douleur du membre fantôme ». Ce sont toutes des situations dans lesquelles le cerveau est confus et la proprioception altérée. Cette tromperie peut également être déclenchée chez ceux qui sont en parfaite santé, comme le démontre la célèbre expérience appelée « l’illusion de la main en caoutchouc ».

En termes très simples, dans cette expérience, notre cerveau ressent une fausse main comme la sienne, nous poussant à percevoir les sensations tactiles auxquelles elle est soumise. Ce phénomène a été découvert en 1998 par les scientifiques américains Matthew Botvinick et Jonathan Cohen et décrit en détail dans l’article « Rubber hands ‘feel’ touch that eyes see » publié dans la revue scientifique faisant autorité, Nature. […]

Dans la suite de cet article très intéressant, on nous explique que cet effet est si fort que nous devenons moins capables d’utiliser notre main, comme si le cerveau ne la considérait plus comme faisant partie de notre corps.

A découvrir : là.


Lire aussi sur RTBF.be : L’illusion de la main en caoutchouc qui fait perdre la tête à votre cerveau


Le chercheur Henrik Ehrsson va encore plus loin en reproduisant cette expérience avec tout le corps !  Il suffit de mettre des lunettes de réalité virtuelle à la personne (en mode caméra simple) afin qu’elle « voit » non pas de ses propres yeux, mais du point de vue d’un mannequin… Et en reproduisant le même protocole qu’avec la main toute seule, la personne commence à sentir… le mannequin, et non plus son corps réel ! Sa conscience s’est « projetée » dans le mannequin !

Le journal Libération nous décrit cette expérience :

Les travaux du neurobiologiste Matthew Botvinick le fascinent. Ce chercheur de l’université de Princeton a publié en 1998 un article dans Nature, où il décrit «l’illusion de la main en caoutchouc». Un volontaire, dont le bras est dissimulé à la vue, est assis à une table sur laquelle repose un bras en caoutchouc. Le chercheur caresse simultanément la main du volontaire et celle du bras en caoutchouc. Au bout d’un temps, le sujet dit avoir la sensation que le faux bras lui appartient. Cette illusion, conclut alors Matthew Botvinick, «révèle une triple interaction entre la vision, le toucher et la proprioception», terme qui désigne la perception de la disposition des parties de son corps les unes par rapport aux autres.

«Survie». Quelques années plus tard, Henrik Ehrsson tente d’élargir l’illusion du bras en caoutchouc au corps entier. Il conçoit une expérience utilisant, idée de génie, la vision virtuelle. Publiée en août 2007 dans la revue Science, elle aura un immense écho dans la communauté scientifique. Le volontaire est assis sur une chaise et porte des lunettes de réalité virtuelle sur lesquelles sont retransmises les images captées par deux caméras placées 2 mètres derrière lui, et filmant ce qu’il y a devant lui. Quand Henrik Ehrsson touche le buste du sujet avec une baguette et approche simultanément une autre baguette des caméras, le volontaire dit avoir la sensation de se retrouver assis 2 mètres en arrière… «Le cerveau utilise une multitude d’informations sensorielles pour localiser le plus rapidement possible son corps, relève Henrik Ehrsson. C’est une question de survie. Et dans cette affaire, la vision joue un rôle primordial.» «Il faut que ce que je vois corresponde à ce que je ressens», explique le chercheur qui avoue «avoir été surpris par la vitesse avec laquelle le cerveau s’habitue à son nouveau corps.»

Comment se construit cette appropriation ? C’est la question centrale que ces expériences vont permettre d’étudier. Avec l’appui de l’imagerie médicale, ces illusions devraient éclairer la façon dont le cerveau traduit les informations sensorielles en une perception globale de l’«être dans son corps».

Lire l’intégralité de l’article :


A voir aussi, la conférence TED-x du Pr Henrik Ehrsson (en anglais) :

Crédit : Twitter / capture d’écran / https://twitter.com/gunsnrosesgirl3/status/1529150114421428227

Une réflexion sur “L’illusion de la main en caoutchouc

  1. Ping : Nez qui s’allonge et bras qui s’étirent : découvrez les illusions corporelles – SensoriDys

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s